Les mythes autour de l’hypnose

Certaines questions reviennent fréquemment lorsqu’on découvre l’hypnose.

Ce dossier va répondre aux principales interrogations.

« Hypnose!  »

C’est un mot puissant qui signifie beaucoup de choses différentes, pour autant de personnes différentes.

Pour certains, cela évoque les films Hollywoodiens et les transes « zombifiantes » . Pour d’autres, cela fait penser à des applications plus connues et renommées telles que l’arrêt du tabagisme et la perte de poids.

Toutefois, l’hypnose a été accréditée, depuis 1958, pour usage dans les hôpitaux, par l’Association Médicale Américaine et sa popularité ne cesse de croître. Pas une seule semaine ne s’écoule sans qu’une nouvelle recherche ne vienne démontrer son efficacité.

Pour cet article, nous avons analysé les plus grands mythes de tous les temps à propos de l’hypnose et la vérité qui se cache derrière.
Nous croyons que vous trouverez ceci très intéressant! Alors, allons-y sans plus attendre….

  • Est-ce que l’on dort sous hypnose ? Vais-je perdre conscience ?

    NON !

    L’hypnose n’a rien à voir avec le sommeil, il s’agit d’un état de relaxation et c’est la raison pour laquelle les patients ont les yeux fermés.
    L’état hypnotique n’est pas un état d’inconscience mais plutôt « un état modifié de la conscience » dans lequel le raisonnement et la logique sont temporairement et en partie suspendus. La personne imagine et ressent plus qu’elle ne pense. Si le patient dormait, il serait impossible de réaliser un travail psychologique à un niveau inconscient.

    L’hypnologue permet au patient d’expérimenter un champ de conscience élargi.
    C’est la raison pour laquelle certains auront l’impression de ne pas avoir été en hypnose à  l’issue de la séance. Certains phénomènes pourront cependant les en convaincre à l’issue de la séance.

  • Je ne souhaite pas perdre le contrôle, allez vous prendre le contrôle sur moi ?

    NON !

    En hypnose, le patient reste totalement en contrôle de lui, et le rôle de l’hypnothérapeute est de lui apprendre à avoir un meilleur contrôle sur ses sensations et ses émotions.

  • J’ai peur de rester bloqué en hypnose, est ce possible ? 

    NON !

    Il est impossible de rester bloqué en hypnose.
    L’hypnose peut être comparée à  ces moments de la journée où l’on est à la fois ici (dans son fauteuil par exemple) et ailleurs (absorbé dans ses pensées), comme lors de la lecture d’un bon livre: notre esprit peut être complètement absorbé dans l’histoire et nous faisons alors abstraction de tout ce qui se passe autour de nous.

    Personne n’est jamais resté « bloqué » en lisant un livre, aussi prenant soit-il! Il en va de même lorsque nous regardons un bon film au cinéma et que nous sommes absorbés par l’histoire au point d’en oublier les gens autour de nous et leurs chuchotements, ou l’assise plus ou moins confortable du fauteuil.

  • Les hypnotiseurs ont des pouvoirs spéciaux ?

    Malheureusement non, même si tous les vieux films d’Hollywood visent à nous faire croire le contraire.
    Les hypnotiseurs n’ont pas de pouvoirs spéciaux. Ils ont simplement les connaissances et l’expérience permettant d’induire un état modifié de conscience (la transe hypnotique) et de vous guider pour activer vos propres pouvoirs d’autoguérison et de transformation.

    En fait, toute hypnose est une forme d’auto-hypnose. C’est vous qui faites le travail et qui changez vos schémas de pensées. L’hypnotiseur (ou l’enregistrement hypnotique) facilite simplement le processus.

  • Je ne veux pas faire des choses qui ne me conviendraient pas ?

    Il est important de rappeler que pour qu’une suggestion soit réalisée, elle doit être acceptée. Si elle n’est pas conforme au souhait du patient, la suggestion est rejetée par l’inconscient.

    En hypnose thérapeutique, l’hypnopraticien est comme un professeur qui vous apprend à être autonome.
    A aucun moment il ne dirige. Il est respectueux de votre éthique et de vos croyances.
    Si une proposition ne convient pas à votre inconscient ce dernier la rejettera naturellement.

  • Vous n’allez pas me faire avouer des choses que je n’ai pas envie de dire ? 

    NON !

    Ce n’est pas un détecteur de mensonge, il est tout à fait possible de mentir en hypnose. Mais soyez rassuré lors d’une séance d’hypnose, la seule personne qui parle est souvent l’hypnopraticien.

  • L’hypnose fonctionne seulement avec les gens qui ont un esprit faible ?

    Au contraire! C’est, en fait, les gens qui arrivent à bien focaliser et ayant un esprit créatif qui obtiennent les meilleurs résultats avec l’hypnose.

    Puisque toute hypnose est, en réalité, de l’auto-hypnose, vous n’êtes pas influencés par quelqu’un d’autre. Au final, vous vous guidez vous-même. Ainsi, les personnes qui ont une plus grande capacité de focalisation et d’imagination obtiennent des résultats encore plus puissants dans ce processus.

    Dans un article publié dans « Psychology Today », la Dre Deidre Barrett, PhD, a écrit un article, intitulé « Le pouvoir de l’hypnose », dans lequel elle fait remarquer que « la recherche moderne démontre que la capacité à être hypnotisé est corrélée avec l’intelligence, la concentration et la focalisation ».

  • Je ne sais pas si je serai réceptif ?

    Tout le monde est réceptif, certains plus que d’autres. L’hypnose est fonction des rapports humains. S’il n’y a pas de confiance ou de feeling avec l’hypnopraticien, l’état d’hypnose sera plus difficile ou impossible à obtenir.

    Il s’agit d’un apprentissage d’une attitude à  avoir, pour certains cela peut demander plus de temps que pour d’autres. Dans ce cas, il est nécessaire de changer d’hypnothérapeute pour un autre avec qui le feeling passe mieux. Cela peut débloquer la situation.

  • Sous hypnose, vous pouvez être amené à faire des choses allant à l’encontre de votre volonté ?

    Totalement faux. Vos valeurs personnelles et croyances demeurent intactes sous hypnose. Avec l’hypnose, vous vous permettez simplement d’entrer dans un état de suggestibilité accru. Ainsi, vous pouvez « reprogrammer vos schémas de pensées ». Vous êtes le participant actif dans tout cela. Si un hypnotiseur tente de vous convaincre de faire quelque chose allant à l’encontre de vos valeurs, vous le rejetterez naturellement et sortirez sur-le-champ de votre état de transe.

  • Je n’y crois pas à votre truc !

    Très bien et tant mieux,  il n’y a pas besoin de croire (ce n’est pas une religion) mais juste de tenter une expérience. Il suffit juste de «s’accorder le plaisir»  à expérimenter quelque chose de nouveau.

    Dire  » je ne crois pas à l’hypnose » c’est comme dire « je ne crois pas que regarder un film ou lire un livre peut m’amener ailleurs ou me changer les idées ».

  • Et ce que l’on voit dans les émissions à la Télévision, c’est truqué ?

    Les candidats sont sélectionnés avant toute émission télévisée et on ne garde que les plus réceptifs, qu’on appelle les « virtuoses ». Dans certaines émissions où des stars sont hypnotisées, il s’agit parfois d’acteurs qui ont plus l’habitude de lâcher prise et sont ainsi plus réceptifs à l’hypnose.

    Ce n’est absolument pas truqué, cependant ils n’ont pas choisi le premier venu et ils ont été préparés en amont avec leur accord par l’hypnotiseur.

  • L’hypnose c’est de la manipulation !

    Au sens populaire, manipuler c’est utiliser une personne à  son profit. Si dans le cadre de la nouvelle hypnose, l’hypnologue entend ne pas manipuler le sujet, il n’en reste pas moins qu’il manipule bien quelque chose.

    Les mécanismes inconscients du patient sont activés de sorte que des processus sont mis en route et, dans certains cas, les images mentales du patient sont manipulées dans la perspective d’une remise sous contrôle.

  • L’hypnose est de l’occultisme! C’est contraire à ma religion?

    Elle n’est pas une sombre discipline occulte et ne va à l’encontre d’aucune religion. C’est simplement une méthode simple et naturelle d’accéder aux pouvoirs de guérison et de transformation de votre esprit. Celle-ci n’a absolument aucune connexion avec quelque religion que ce soit.

  • L’hypnose n’est pas vraiment efficace pour changer quoi que ce soit?

    Un autre mythe. D’innombrables études ont prouvé l’efficacité de l’hypnose dans une large variété de circonstances. l’état de conscience modifier fut approuvée pour usage médical en 1958 par l’Association Médicale Américaine et presque tous les hôpitaux modernes utilisent l’hypnose à un certain degré.

    Elle a aussi été prouvée efficace pour réduire drastiquement les migraines, accélérer la convalescence après une chirurgie, réduire l’intensité de la douleur, aider à surmonter une dépendance aux drogues, soulager les symptômes de la chimiothérapie et faire diminuer la pression sanguine. Et ce ne sont là que quelques-unes des applications médicales actuelles!

    Celle-ci a aussi été utilisée par des milliers de personnes à travers le monde pour améliorer la confiance en soi, se libérer des dépendances, surmonter les peurs et les phobies, perdre du poids, arrêter de fumer, améliorer la performance cérébrale et plus encore.

  • La rapidité d’action de l’Hypnose :

    La rapidité d’action de cette thérapie est très souvent une surprise pour ceux qui sont habitués à des thérapies longues, notamment la psychanalyse. La raison pour laquelle l’hypnose agit si rapidement n’est pas encore complètement cernée. L’hypnose n’est pas fondée sur une théorie, mais sur une expérience clinique. De plus, la thérapie par hypnose utilise un ensemble de méthodes et d’approches développées en réponse des différents cas.

    Cependant, des Hypnologues d’un talent exceptionnel ont été placés par leurs patients devant des situations inhabituelles. Ils ont réagi dans l’urgence en inventant des méthodes nouvelles par intuition. Par la suite, ces intuitions et ces méthodes ont été classées et systématisées. Ce mode de développement permet de constater la rapidité d’action. Elle ne permet pas de l’expliquer scientifiquement.

  • Les forces mises en œuvre : 

    L’hypnose met en œuvre des forces inconscientes très puissantes, auxquelles elle donne un accès direct. L’hypnose thérapeutique est brève parce qu’elle fait agir des ressources et des forces dont nous ne connaissons ni le mode d’action ni la nature. Nous en avons toutefois constaté l’efficacité et savons les faire agir.

  •  Peut-elle imposer des actes ?

     NON !

    Quelque soit son intensité, elle ne permet pas de suggérer au patient des actes qu’il jugerait immoraux. Milton Erickson a fait de nombreuses expériences pour étudier cette question. Par exemple, il avait placé en hypnose profonde une femme qui fumait beaucoup, après avoir pris des dispositions pour qu’elle soit en état de manque.

    Il s’était également arrangé pour qu’une amie du sujet, fumeuse elle aussi, « oublie » son sac à côté de la fumeuse. Par la suite, il a suggéré à cette dernière de prendre une cigarette dans le sac de son amie. Il lui dit que son amie lui aurait volontiers donné une cigarette, et que par la suite, la fumeuse qui  aurait pu prendre une cigarette lui restituerait un paquet entier et d’autres arguments de même sorte.

    Rien n’a pu persuader la fumeuse de voler cette cigarette : elle répétait « qu’on n’ouvre pas le sac d’une Amie en son absence ».

    En conclusion, lorsqu’un acte est « immoral » dans l’évaluation du patient,celui-ci ne le fait pas. Même si l’immoralité est très faible.  Lorsque la suggestion porte préjudice au patient, il est impossible d’obtenir un acte néfaste. Qu’il soit fait sous hypnose, ou au réveil par une suggestion post-hypnotique.

  • L’Hypnose peut-elle nuire ?

      NON !

    L’hypnose est produite par le patient lui-même. L’hypnologue est un guide qui permet à l’inconscient de trouver des solutions aux symptômes que l’on veut traiter. C’est l’esprit inconscient du patient qui développe l’état d’hypnose. Mais uniquement si son esprit conscient l’autorise. Or l’esprit inconscient d’une personne est très protecteur et vous protège souvent d’une manière que l’esprit conscient peut juger inappropriée.

    L’esprit inconscient n’est pas aux ordres de l’esprit conscient du patient. Malgré sa relative indépendance par rapport à l’esprit conscient, l’esprit inconscient est fondamentalement au service de la personne. Il ne s’occupe que de son bien-être. Elle le protège.

    Pour nuire à une personne au moyen de l’hypnose, il faudrait agir sur l’esprit inconscient d’une manière contraire à sa nature. Et il est impossible de modifier la nature de l’esprit inconscient. L’hypnose peut produire des chocs émotifs qui, la plupart du temps, se révèlent favorables. Mais l’esprit inconscient refuse toute action négative, comme par exemple « faire des actes tenus pour immoraux par le patient, ou susceptibles de lui porter préjudice ». 

  • Tout le monde est-il hypnotisable ?

    Oui tout le monde est hypnotisable et réceptif. Mais tout le monde ne peut avoir les mêmes résultats. Par exemple, une personne peut aussi bien arrêter de fumer par hypnose et ne pas avoir les mêmes résultat pour perdre du poids. Par contre une autre personne pourra obtenir des résultats pour perdre du  poids et inversement des résultats moins impressionnants pour arrêter le tabac. Mais dans les deux cas, les personnes sont réceptives à l’hypnose.

  • Si je suis sceptique sur l’hypnose est ce que cela ôte toute chance sur la réussite ?

    Absolument pas ! l’hypnose n’est pas une religion. Il n’y a pas besoin de croire pour voir. Elle était déjà pratiquée il y plus de 2000 ans à l’époque de l’ancienne Égypte. L’hypnose est largement reconnue et pratiquée dans le milieu médical.

  • Y-a-t-il des situations où vous pouvez refuser d’hypnotiser un patient ?

    L’hypnose est utilisée comme substitut et accompagnement afin de soigner certains troubles. L’hypnologue ne peut en aucun cas remplacer les cas de recours à la médecine, à la chirurgie et certains troubles psychiques profonds. L’hypnologue peut donc refuser certains patients victimes de certaines pathologies qui sont du ressort des spécialistes de la santé.

  • Je n’ose pas franchir le pas pour aller consulter un hypnotiseur. Comment pouvez-vous me convaincre ?

    L’hypnologue n’a pas pour mission de vous convaincre. Cependant, il doit vous renseigner sur cette thérapie et ensuite c’est à vous d’être authentique avec vous même dans votre démarche. Vous pouvez aussi consulter la page des témoignages pour vous faire votre propre opinion !

  • Avez-vous des conseils à me donner pour mettre toutes les chances de mon côté pour la réussite de la thérapie ?

    Soyez simplement dans une démarche et décision positive de résoudre vos problèmes. Le thérapeute sera à votre écoute pour vous aider à atteindre votre objectif et votre participation sera un atout majeur pour la réussite de la thérapie.

  • Combien de temps va durer la consultation ?

    Chez moi et pour un maximum d’efficacité, la séance dure environ 3h00.

  • Comment vais-je me sentir pendant la séance ?

    Vous allez vous sentir détendu naturel et libre de vos mouvement et pensées. L’hypnologue va utiliser des techniques de relaxation pour ressentir ce fameux « lâchez prise ». Vous serez agréablement relaxé durant la séance.

  • Dois-je être très concentré pendant la séance ?

    OUI

    La concentration est indispensable pour effectuer une bonne séance.

  • Quelle attitude dois-je avoir pendant la séance ?

    Soyez simplement à l’écoute de l’hypnologue qui vous guidera.

  • Puis-je me faire manipuler comme on peut le voir à la télévision ?

    NON !

    Nous ne sommes pas à la télévision, mais dans un cabinet d’hypnose sérieux qui a pour but de pratiquer l’hypnose thérapeutique. Surtout, laissez de côté ces idées reçues issu de l’hypnose de spectacle qui a pour but de divertir le public.

  • Vais-je avoir peur durant la séance ?

    Tout d’abord, il n’y a aucune raison d’avoir peur de l’hypnose. Vous gardez conscience de vous-même tout le temps. L’hypnologue est un professionnel sérieux et qualifié qui est là pour vous aider. De plus, il ne pourra en aucun cas vous faire dire ou faire des choses dont vous n’avez pas envie. Vous serez totalement conscient de tout ce qui ce passe et vous entoure.

  • Est ce que je vais me souvenir de la séance ?

    Oui la plupart des gens se souviennent entièrement de ce qui s’est passé durant la séance d’hypnothérapie. Vous resterez donc conscient de tout ce qui s’est passé lors de vos séances.

  • Comment vais-je me sentir après la séance ?

    Vous vous souviendrez de ce qui s’est passé lors des séances d’hypnothérapie. D’autre part, vous ressentirez une sensation de plénitude et de bien-être . Par -dessus tout vous serez détendu autant sur le plan physique que psychique.

  • Est-ce que l’hypnose peut résoudre mon problème ?

    Comme dans la médecine ou dans toute autre thérapie, aucun médecin par exemple ne pourra vous garantir à 100 % une guérison et il en va de même pour l’hypnose. Elle n’a pas pour but de faire des miracles d’un simple claquement de doigts mais plutôt d’apporter d’autres solutions qui pourront agir d’abord sur la cause inconsciente pour enfin résoudre votre problème.

  • Dans combien de temps les changements vont ils se produire en moi ?

    Cela dépend de la problématique, de sa sensibilité et de la profondeur du trouble. Une ou quelques séances plus ou moins espacées vont être requises. Mais les résultats sont visibles rapidement.

  • Est ce que les effets sont durables ?

    Les effets sont durables en fonction du terrain psychologique, physique et social du patient. N’oublions pas que nous réagissons tous différemment.

  • Y’a t’il des contre-indications en hypnose ?

    L’hypnose est une méthode naturelle et sans danger. La seule contre-indication que l’on peut relever est celle de la psychose sévère qui relève de la psychiatrie lourde et pour laquelle l’hypnologue ne pourra apporter aucune solution ou peu.

  • L’hypnose est elle dangereuse ?

    En conclusion, l’hypnose est sans danger. C’est une thérapie reconnue mondialement qui doit être pratiquée par un professionnel certifié.