Trouble de la sexualité et hypnose

Trouble de la sexualité et hypnose

L’hypnose utilise des protocoles perfectionnés et novateurs pour libérer des principaux troubles sexuels, qu’ils soient ponctuels ou anciens.

Dédramatiser le trouble sexuel

Une personne sur deux a souffert, souffre ou souffrira un jour de troubles sexuels. Alors pas de panique, vous n’êtes pas seul !
Faites-vous aider par l’hypnose pour retrouver une vie sexuelle épanouissante !.  L’hypnose est efficace sur les troubles récents et anciens.

Définition des troubles de la sexualité

Les troubles sexuels impliquent l’un des deux partenaires ou le couple. Ils sont caractérisés par un manque ou une absence de désir sexuel ou de libido, durant les activités sexuelles ou fantasmes. Cette maladie se désigne par un manque de désir sexuel chez un partenaire.

Les symptômes des troubles de la sexualité

L’impuissance concerne autant l’homme que la femme, mais se définit différemment. Chez les hommes, cela peut se traduire, par exemple, par un problème d’érection, éjaculation précoce, retard ou absence d’éjaculation.
Les troubles de la sexualité féminine se définiront plutôt par la frigidité, trouble orgasmique, entre autres. Le dysfonctionnement de la phase de désir comprend la baisse du désir sexuel et l’aversion sexuelle.
Les troubles de l’impuissance masculine est souvent psychologique.

Une impuissance féminine sera provoquée en général par la peur de la douleur.
Les causes sont nombreuses que ce soit pour l’homme ou la femme mais principalement il s’agit de blocage psychologique.
L’hypnose à la rescousse des troubles de la sexualité
Évidemment, le premier réflexe d’un médecin sera de faire passer des tests afin d’écarter les maladies. Quand cela est négatif, il faut se tourner vers une aide plus douce.

L’hypnose est une méthode douce sans médicament qui a permis à de nombreux couples de retrouver une sexualité normale.

Elle permet de modifier les ressentis lors de l’acte et avant l’acte, pour que les ébats synonymes de craintes et de crispation entraînent du désir et plaisir. Comme c’est le cas des hommes qui souffrent de troubles de l’érection ou les femmes qui ont du mal a avoir des orgasmes régulièrement.
La méthode diffère selon l’histoire de chacun. Au final, les problèmes d’érection ne deviendront qu’un mauvais souvenir.

Vous retrouverez la forme, la performance masculine et surtout les peurs seront oubliées grâce à des séances d’hypnose. Les blocages psychologiques de votre inconscient seront en effet déverrouillés par lhypnologue.

►Quel type de troubles sexuels l’hypnose peut-elle soigner ?
L’éventail est très large.

« Chez les femmes, les principaux problèmes que l’on peut traiter avec l’hypnose concernent le vaginisme. C’est-à-dire une hyper-contraction involontaire des muscles du vagin. On trouve aussi les anorgasmies (les difficultés d’orgasme), les douleurs durant les rapports et beaucoup, beaucoup les troubles du désir ».

Pour les hommes, les demandes vont des « dysfonctions érectiles » (autrefois appelées impuissance) à « l’éjaculation rapide ». Nous trouvons également les « anéjaculations » (les difficultés à éjaculer) et, là aussi, les problèmes de libido.

« Dans le couple, on peut résoudre avec l’hypnose les éventuelles difficultés sexuelles, mais aussi les troubles de la communication ou les conflits ». Qui souligne que, même si l’on a aucun problème particulier, l’hypnose peut aussi être un moyen de favoriser la libido.

Comment l’hypnose peut vous aider à retrouver votre libido ?

Le désir sexuel, également appelé libido, connaît des évolutions autant chez les hommes que les femmes. Ces changements sont multifactoriels et ne sont donc pas nécessairement représentatifs de l’amour et du désir que l’on porte à son partenaire. Qu’il soit déficient ou trop efficient, le désir subit de nombreuses influences. Dans certains cas, l’hypnose pourra aider à revenir à une libido stable et qui corresponde à soi et à ses besoins.

Éjaculation précoce

L’hypnose aborde la problématique de l’éjaculation précoce avec respect et neutralité. Elle agit simultanément sur divers niveaux : diminution des conséquences de l’excitation, diminution des sensations, découverte d’autres formes de plaisir…
Par conséquent, l’hypnose met en place de nouveaux comportements corporels et physiologiques qui sont entièrement intégrés par votre cerveau. Les rapports sont améliorés rapidement.

Traiter l’anorgasmie avec l’hypnose

Il arrive que la femme ait une vie sexuelle normale, hormis l’accès à l’orgasme. Le désir est présent, les fantasmes aussi, mais la montée du plaisir semble brutalement interrompue. Il n’y a pas d’aboutissement orgasmique à l’excitation sexuelle.

Cette inhibition est parfois secondaire à des troubles conjugaux plus ou moins récents. Mais dans la grande majorité des cas, la femme n’a jamais ressenti un orgasme. Nous parlons là de l’orgasme clitoridien qui est le plus fréquemment accessible puisqu’il est possible de l’obtenir dès l’enfance par la masturbation.

Si la femme a déjà connu une vie sexuelle harmonieuse et satisfaisante, le travail thérapeutique consistera à retrouver, sous hypnose, par une régression en âge, l’équilibre sexuel de l’époque. Dépasser un deuil, surmonter des mois de dépression, oublier un conflit, une rupture pour accéder de nouveau à un peu d’insouciance indispensable à l’orgasme.

Quand l’orgasme n’a jamais pu être déclenché (depuis la naissance), la stratégie est différente. Il s’agit de faire ressentir une sensation inconnue. Là, le travail du thérapeute consiste à réunir et installer tous les éléments conditionnant l’orgasme.

L’hypnose au secours des troubles de la sexualité

Modèle thérapeutique

Comme beaucoup de fonctions humaines, les troubles sexuels peuvent avoir des origines physiologiques ou psychologiques. En cas de trouble, la première chose à faire est de consulter un médecin pour supprimer toutes les causes physiologiques. Par exemple après une épisiotomie il est fréquent que des femmes éprouvent des douleurs à la pénétration à cause du manque d’élasticité de la cicatrice. Des problèmes hormonaux peuvent intervenir, par exemple au moment de la ménopause, et diminuer l’intérêt pour les relations sexuelles. Des affections comme l’arthrite, le diabète, les problèmes rénaux, les troubles cardiaques, peuvent perturber la sexualité. L‘alcool et certains médicaments peuvent aussi empêcher des relations sexuelles satisfaisantes.

Le manque de désir ou de plaisir peut provenir d’un mauvais rapport affectif avec le partenaire. Pour beaucoup de personnes, hommes comme femmes, les sentiments sont indispensables à une sexualité satisfaisante. Si ceux-ci viennent à manquer, les relations sexuelles en sont gravement affectées.

Les troubles sexuels restants prennent leur source dans des pensées négatives conscientes ou inconscientes.

Celles-ci peuvent avoir de nombreuses origines :
Éducation, religion, traumatisme (viol, attouchements dans l’enfance…), émotivité trop forte, anxiété de performance, croyances erronées sur la sexualité, dépression…

Traitements

Lorsque la cause du trouble est inconsciente.

La première étape du traitement va consister à explorer l’inconscient pour comprendre ce que sont ces pensées et sous quelle forme elles se présentent, images émotions et événements dans la plupart des cas.
Le reste du traitement va bien entendu dépendre des pensées négatives et de leur origine. Le principe général consiste à remplacer ces pensées négatives par d’autres, positives.
Les images peuvent être supprimées en les modifiant progressivement de façon à supprimer le contenu émotionnel qui pouvait être associé. La même idée est utilisée pour des paroles enregistrées, mais avec des techniques différentes adaptées à ce canal sensoriel.

Pour modifier des pensées négatives dues à des croyances.

Il peut être intéressant de revenir à l’origine de ces croyances que ce soient les parents, les grands-parents ou d’autres personnes. Lorsque cette origine est retrouvée, on travaille sur le souvenir associé sous la forme d’images ou de paroles comme ci-dessus. Puis on met en place de nouvelles croyances que le patient va définir lui-même en fonction de ce que son inconscient pense et non pas de ce que d’autres ont pensé pour lui.

Apport de l’hypnose dans les problèmes sexuels

Les dysfonctionnements sexuels font partie des troubles soumis à la loi de l’effet inverse :
plus vous voulez, au moins le résultat est probant ! La volonté ne peut rien pour vous !
En hypnothérapie, nous nous adressons justement à cette autre partie de vous, dite inconsciente.

L’épanouissement sexuel peut changer votre vie, l’image que vous avez de vous, votre confiance en vous.
Une vie sexuelle saine permet de transmettre son amour, d’exprimer son désir et ses émotions avec tendresse et naturel. Restaurer l’harmonie sexuelle, c’est retrouver la confiance en soi, en son corps.

Par l’hypnothérapie pour les problèmes sexuels, vous serez aidé à retrouver le plaisir,  la sensualité, vous dégageant de toutes obligations de performance.

Résoudre les troubles sexuels

Retrouvez l’harmonie dans votre couple

L’hypnose apporte à la sexothérapie plusieurs points forts qui lui sont propres.

Premièrement, elle peut être utilisée même dans le traitement d’un patient qui vit seul, sans partenaire.

Elle offre aussi des techniques qui permettent l’exploration et l’identification des conflits sous-jacents, des sentiments non-résolus vis-à-vis des événements passés et des facteurs inaccessibles à la pensée consciente.

Par exemple, les études ont relevé que beaucoup de patients qui avaient affirmé ne pas avoir été victimes d’abus sexuels, avaient découvert le contraire sous hypnose.
L’apprentissage de l’autohypnose donne un sentiment de contrôle de soi-même et une technique pour gérer le stress. La tension physique ou mentale, la fatigue, inhibent souvent l’intérêt et les performances sexuelles.
L’autohypnose apporte aussi l’aptitude à la réduction de l’anxiété et à la décompression permettant ainsi d’éveiller la passion sexuelle grâce à l’imagerie mentale appropriée.
Par conséquent, l’hypnose et l’autohypnose permettent d’accroître l’aptitude du patient à centrer son attention et intensifier ses perceptions sensorielles, pour faciliter l’excitation et le plaisir.
En autre, elle est utilisée aussi à redonner l’espoir, la confiance que le problème peut être surmonté, que le changement peut se produire, confiance dans le pouvoir de son propre esprit.
Celle-ci offre aussi un large choix de techniques pour modifier les émotions problématiques et favoriser les émotions souhaitées.

Comment l’hypnose peut améliorer les performances sexuelles

Les croyances limitantes et l’angoisse de la performance sont des problèmes que l’hypnose peut résoudre.
Avec l’hypnose, le sexe peut être découvert ou redécouvert pour le grand plaisir et l’épanouissement qu’il apporte.
L’hypnose consiste principalement à traiter positivement des problèmes sexuels qui entravent la capacité à ressentir le plein plaisir érotique et la satisfaction mutuelle découlant d’un rapport épanouissant.
À moins qu’il y ait une raison physique, le dysfonctionnement sexuel, quel qu’il soit, commence dans l’esprit et ne peut donc être guéri que dans l’esprit.

L’inconscient détient la clé.

Il est non seulement capable d’aider à surmonter les difficultés psychologiques de nature sexuelle, mais peut aussi donner la capacité d’intensifier considérablement la stimulation érotique et le plaisir des deux partenaires bien au-delà de ce que l’on peut parfois considérer comme étant la norme.

Anxiété de performance sexuelle

Le stress prend de nombreuses formes et peut se produire pour de nombreuses raisons.
Parfois, les gens ne sont pas conscients de la façon dont ils sont vraiment stressés, mais cela n’empêche pas les effets négatifs du stress de remonter à la surface et de s’exprimer d’une manière ou d’une autre.
L’une des manifestations les plus courantes de ces expressions de stress est un dysfonctionnement sexuel, y compris la dysfonction érectile.
Et même si cela peut sembler facile à dire, il est évident que le fait de s’inquiéter, en permanence, de ses capacités sexuelles ou de la confiance qu’on a en soi,  est le plus sûr moyen de conforter ces croyances limitantes et les conséquences que cela a dans sa vie.

S’inquiéter ne résout jamais rien ou n’apporte aucun gain.

L’idéal est de faire face au problème consciemment, de l’accepter pour ce qu’il est. C’est cette acceptation totale qui fournit les fondements psychologiques sur lesquels, grâce à l’hypnose et la puissance de l’inconscient, on peut créer les structures mentales nécessaires pour remplacer les sentiments négatifs par des sentiments positifs.

Le point G et l’orgasme

L’homme et la femme ont été formés à partir d’un moule similaire, mais à bien des égards, ils sont très différents.

L’orgasme masculin, dans de bonnes circonstances et avec un niveau de stimulation sexuelle adéquat, est relativement facile à réaliser. Mais, pour certaines femmes, l’atteinte de l’orgasme et notamment, l’atteinte d’un orgasme sexuel par la stimulation du point G peuvent être plus difficiles, et plusieurs facteurs doivent être mis en place simultanément.

Alors qu’en général, les femmes peuvent éprouver plus de difficultés à atteindre l’orgasme que les hommes, il n’en reste pas moins que les deux sexes peuvent avoir et ont effectivement des problèmes d’orgasme. L’hypnose peut être utilisée pour traiter ces problèmes avec succès en ciblant spécifiquement le pouvoir de suggestion et de visualisation…

Perdre des inhibitions qui vous retiennent

Être excessivement inhibé par rapport au sexe ne doit pas nécessairement être considéré comme un problème sexuel.

Elle peut simplement indiquer un manque global d’estime de soi ou un manque de confiance spécifique dans les situations liées au sexe. De toute façon, l’hypnose pour améliorer l’estime de soi et le renforcement de sa confiance sexuelle a fait ses preuves comme étant un moyen valable de perdre ses inhibitions et de réaliser son potentiel de devenir une personne sexuellement confiante.

Il y a de nombreux couples – mariés ou non – qui ressentent un ennui sexuel rampant dans leur relation. Contrairement à la croyance de certains, cela ne signifie pas la fin d’un mariage ou d’une relation passionnée. Grâce à l’hypnose et au pouvoir de l’imagination, il n’est pas difficile de recréer des étincelles.

Pour d’autres personnes, que ce soit en général ou dans des circonstances spécifiques, l’idée de tout contact sexuel est considérée comme profondément indésirable. À moins de n’avoir aucun intérêt pour le sexe, le trouble de l’aversion sexuelle peut être particulièrement angoissant. S’il a été établi qu’il n’y a pas de cause physique, l’hypnose peut être utilisée avec succès pour le surmonter.

Surmonter la dépendance à la pornographie

Il a été estimé de manière fiable que jusqu’à 50% des revenus générés par la pornographie en ligne proviennent de spectateurs solitaires, presque tous des hommes. Ils ont développé une compulsion à passer plusieurs heures par jour à regarder du porno.

Leurs relations, leur mariage et leur carrière sont affectés ; le bien-être psychologique et émotionnel de ces personnes est endommagé.

Si nous pensons constamment à nous-même comme étant, d’une certaine manière, sexuellement peu attrayant ou incapable d’agir sexuellement, notre inconscient réagira à cela en créant des conditions, et des circonstances, dans notre vie, qui le confirmeront.

Il s’ensuit que la dysfonction sexuelle, psychologiquement fondée, peut être traitée positivement et surmontée  par hypnose / auto hypnose.

L’inconscient détient la clé, et le pouvoir de l’inconscient peut être utilisé de manière positive et ciblée avec de l’auto-hypnose.

Le traitement des difficultés sexuelles par l’hypnose est complètement sûr, naturel, sans drogue, sans chirurgie ni effets secondaires, en fait il n’y a aucun risque.

L’hypnose est reconnue comme l’une des méthodes les plus efficaces pour surmonter les problèmes sexuels psychologiques.

Si vous avez des questions à ce sujet ou si vous souhaitez prendre rendez-vous, n’hésitez pas à m’appeler directement.

L’Hypnose thérapeutique peut vous changer la vie et est désormais reconnue comme un moyen efficace de traiter divers problèmes.

De plus en plus de professionnels du domaine médicale recommandent cette technique.

Parlez en à votre médecin traitant.